Nos formations > Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) > B.U.T. Génie Electrique et Informatique Industrielle


B.U.T. Génie Electrique et Informatique Industrielle

En septembre 2021, le Bachelor Universitaire de Technologie (B.U.T.) devient le nouveau diplôme de référence des IUT. En intégrant cette formation, les étudiants bénéficient d’un parcours en 3 ans menant à l’obtention du grade de licence et permettant la professionnalisation par l’acquisition de compétences reconnues et recherchées.
Les B.U.T. GEII en France : retrouvez des informations complémentaires sur https://but-geii.fr/

Parcours proposés

  • Automatisme et informatique industrielle

À travers sa coloration, ce parcours met l’accent sur l’automatisme et la robotique, domaines incontournables dans le secteur de la production industrielle. Avec la révolution numérique de l’industrie de futur, ce parcours vous rendra apte à installer et à programmer des systèmes automatisés (automates, robots et vision) qui assureront la conduite et le contrôle des procédés industriels. Vous découvrirez ce que l’industrie du futur apporte comme nouvelle façon d’organiser les moyens de production, en plaçant le numérique (l’internet des objets (IoT), le jumeau numérique, la réalité augmentée ou virtuelle, l’intelligence artificielle, le Cloud, le Big Data, la cybersécurité, etc.) au coeur des moyens de fabrication.
Ces outils communicants, grâce à l’essor des nouveaux réseaux informatiques industriels, vous apporteront des solutions pour mettre en place des systèmes de contrôle (supervision et Interface Homme-Machine) qui permettront l'aide à la conduite des installations, leur surveillance, la traçabilité des produits et le suivi des consommations d'énergies

Métiers ciblés :
Cadre technique dans les domaines de l’informatique industrielle et de l’automatisme (études et conception, conduite d’installation automatisée, maintenance, contrôle essais qualité…), cadre technico-commercial, responsable projet, développeur en informatique industrielle, roboticien/automaticien, assistant responsable d’affaires, chef de projet, chargé d’affaires ou d’études, responsable de maintenance, conseiller, consultant, assistant ingénieur, chargé d’essais, technicien projeteur, intégrateur, spécialiste en sécurité des systèmes, cadres d’étude et développement en automatismes industriels.
 
  • Electronique et systèmes embarqués

Ce parcours, avec sa coloration électronique et systèmes embarqués, vous amènera à analyser, concevoir et réaliser des systèmes électroniques. En entreprise, vous serez appelé à encadrer des équipes de techniciens et à travailler en collaboration avec des ingénieurs afin d’intégrer, de programmer, d’installer, de mettre en communication et de maintenir tous ces équipements électroniques autour de thématiques liées à des domaines comme la domotique (système d’alarme, station météorologique, commande à distance, etc.), la robotique (robots mobiles, bras manipulateurs, etc.), les transports, l'aéronautique et le spatial (systèmes d'aide à la conduite, drones, nano-satellite, etc.), l’audiovisuel (salles de contrôle aérien, pc sécurité, etc.), la santé (collecte et analyse des données vitales pour des soins optimaux en temps réel, etc.), l’agriculture connectée (gestion automatisée des parcelles agricoles, etc.), les sports (calcul de la vitesse d’un tir, etc.), les objets connectés (IoT) et l’intelligence artificielle (IA). Vous apprendrez aussi comment les systèmes électroniques communiquent leurs données par voie hertzienne ou par voie optique (infra rouge, fibre optique).
Les systèmes embarqués présentent la particularité d’être des dispositifs autonomes dans leur fonctionnement et dans leur alimentation. Ils sont construits par association de différents composants autour d’un microcontrôleur ou d’un microprocesseur qui exécute un programme (en langage C, Python, etc.). Les systèmes embarqués sont présents dans de nombreux objets du quotidien comme dans de très nombreux pans de l’industrie.
Avec le parcours Électronique et Systèmes Embarqués, prenez part à cette révolution industrielle et sociétale !

Métiers ciblés :

Cadre technique dans les domaines de l’électronique et des systèmes embarqués (études et conception, intégration, maintenance, contrôle essais qualité…), cadre technico-commercial, responsable projet, développeur en système embarqué, roboticien, assistant responsable d’affaires, chef de projet, chargé d’affaires ou d’études, responsable de maintenance, conseiller, consultant, assistant ingénieur, chargé d’essais, technicien projeteur, intégrateur, cadres d’étude et développement en systèmes embarqués.
 
 
Points clés de la formation

Le grade de licence est obtenu en 2 000 heures d'enseignement et de 600 heures de projets tutorés de fin d'étude (180 ECTS), réparties en 6 semestres et composées de cours magistraux, de travaux dirigés et de travaux pratiques
• une pédagogie innovante par compétences
• une large place à la pratique et aux mises en situations professionnelles : travaux pratiques et projets tutorés en petits groupes
• des périodes en entreprise sous forme de stage ou d’alternance (à partir de la 2e année)
• une équipe pédagogique mixte expérimentée composée d’enseignants universitaires et d’intervenants professionnels
• une mobilité internationale facilitée

Domaines d'activités :
Informatique industrielle : programmation, automatismes, contrôle/commande des systèmes automatisés, réseaux de communications industrielles, objets connectés, microcontrôleurs ....
Électronique : électricité, systèmes embarqués, télécommunications, énergie ...
Enseignements fondamentaux : mathématiques, physique, anglais, expression-communication

Lieu de formation : campus universitaire de Mont-Saint-Aignan


Débouchés

  • Insertion Professionnelle


L'insertion professionnelle des étudiants diplômés en GEII s'effectue dans les secteurs de l'industrie électrique et de l'électronique, de l'appareillage et de l'instrumentation, de la production et du transport d'énergie, des télécommunications...
Mais leurs compétences sont également appréciées dans les domaines de l'aéronautique, du spatial, de l'industrie microélectronique, de l'industrie pharmaceutique, de la santé, des transports, de l'automobile, de l'agroalimentaire, des technologies de l'information et de la communication ...
 

  • Poursuites d'études

Sortie possible au bout de 2 ans d'études avec l'obtention automatique du diplôme DUT nouvelle formule pour intégrer d'autres formations.
Les titulaires d'un DUT et/ou BUT GEII ont la possibilité de poursuivre leurs études en :

- Licences professionnelles
- Licences générales
- Masters
- Écoles d'ingénieurs
- Études à l'étranger
 

Candidater

  • Attendus / compétences requises

COMPETENCES GENERALES
• Être actif dans sa formation : écouter, participer et avoir envie d’apprendre,
• Avoir une maîtrise du français permettant d’acquérir de nouvelles compétences, de comprendre un énoncé scientifique et de rédiger une solution à un problème,
• Avoir un niveau suffisant en anglais pour progresser pendant la formation afin d’extraire les informations d’un document technique rédigé en anglais et de pouvoir échanger oralement ou à l’écrit sur un sujet technique,
• Détenir des connaissances de base en bureautique et être capable d’évoluer dans un environnement numérique.

COMPETENCES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES
• Mobiliser des ressources pour répondre à une problématique scientifique et technique,
• Élaborer un raisonnement structuré et adapté à une situation donnée.

QUALITES HUMAINES
• Avoir une première réflexion sur son projet professionnel,
• Montrer sa motivation et sa curiosité pour la technologie et les sciences en général,
• S'impliquer dans ses études et fournir un travail régulier, nécessaires à la réussite,
• Avoir l'esprit d'équipe, être capable de s'intégrer et de participer activement aux travaux de groupe,
• Faire preuve d’autonomie et d’initiative.

  • Publics

Formation principalement ouverte aux bacs généraux et technologiques, accessible également en formation continue :
- Pour les lycéens, candidature via ParcourSup
- Pour la formation continue, la reprise d'études : contacter le CFCA